Déçue encore et encore, je me suis déjà posée cette question, « Mais pourquoi je rencontre souvent des connards? »… 

Je suis d’accord avec vous, ce mot très négatif est à bannir. Mais du coup, on peut quand même se demander pourquoi on a tendance à sortir ou à rencontrer le même type de personne

Je me suis moi-même posée la question, je me suis dit qu’il y devait y avoir une malédiction qui pesait au dessus de ma tête. Vos ami(e)s auront tendance à remarquer aussi cette étrange phénomène qui vous attire irrémédiablement vers les mêmes partenaires.

Pensant qu’il s’agissait d’un état de fait et que la situation ne pouvait pas changer, je continuais à rencontrer les mêmes difficultés dans ma vie amoureuse, jusqu’à ce que je lise « les cinq blessures qui empêchent d’être nous-même » de Lise Bourbeau. Je vous préviens tout de suite, cet article ne sera pas une revue (ou un partenariat) de son ouvrage, mais je vais mobiliser certaines notions qu’elle évoque. 

Pour Lise Bourbeau, nous avons tous des blessures, elle en liste cinq (l’abandon, le rejet, l’humiliation, la trahison et l’injustice). Ces blessures seraient si fortes qu’elles auraient un impact sur notre psychologie comme sur notre physique. Tant que nous ne guérissons pas ces blessures, la vie nous mettra face des expériences qui permettent de travailler dessus. Ces expériences nous mettront mal à l’aise, et c’est justement leur but. 

Prenons mon exemple, je suis typiquement une personne qui a les blessures d’abandon et de rejet. Si je ne travaille pas sur mes blessures, je vais adopter des comportements typiques liées à celles-ci. Par exemple, je vais moi-même m’isoler des autres inconsciemment, et adopter une posture qui leur donnera envie de me rejeter. 

Concernant mes relations amoureuses, je me plaignais souvent de tomber sur des hommes qui ne voulaient pas réellement s’engager (j’entends par là emménager ensemble par exemple). Je ne comprenais pas leurs attitudes et était régulièrement déçue. Après avoir compris que j’avais ces blessures en moi, j’ai pu réaliser que tout ce joue à ce sujet. Tant que je n’avais pas travaillé sur ces blessures, la vie me mettait face aux expériences qui étaient destinées à me faire comprendre que ce travail devait être entrepris

Je suis persuadée que la vie n’est pas faite de hasard. Elle nous confronte à des expériences et à des personnes qui sont supposées nous permettent de voir les points sur lesquels on doit travailler. Tant que nos yeux restent clos et qu’on ne parvient pas à identifier le message que la vie nous envoie, nous serons confrontés encore et encore à ces expériences qui paraissent déplaisantes. 

Vous l’avez sûrement déjà expérimenté, être en relation avec quelqu’un de très lisse et gentil nous ennuie souvent. Naturellement on ne tend pas vers ce genre de personnes. Cette tendance a une raison d’être. Ce qui nous insupporte chez l’autre est souvent juste le reflet du point sur lequel on doit faire un travail sur nous-même. 

Voir les choses sous cet angle, m’a permis de relativiser et de regarder l’autre avec un regard nouveau. Un regard sans jugement et sans attentes qu’il n’est pas en mesure de remplir (puisque c’est moi qui doit travailler sur ce point). 


Disclaimer:

Attention, je ne dis pas qu’il faut changer pour l’autre, je dis juste que dans la vie parfois on est confronté à des difficultés dans le seul but de nous rendre visible certaines choses. 

N’hésitez pas à me dire je ne suis pas suffisamment claire, je vous ferais une vidéo à ce sujet! 

J’utilise le masculin parce que je suis hétérosexuelle, mais cet article est transposable quelle que soit votre orientation sexuelle.

Dans tous les cas, cet article n’a pas (comme tous les autres) vocation à s’appliquer à tout le monde, chacun son expérience de vie et sa vision des choses. 

Amour et bienveillance

Catégories : Non classé

2 commentaires

queenofthetribu · 11 février 2018 à 0 h 27 min

Intéressant !! ça vaut le coup de lire ce livre. Ca s’applique à d’autres situations de la vie, pas forcément les rencontres ?

    Revesolution · 11 février 2018 à 0 h 37 min

    Oui, d’ailleurs dans son livre, elle n’appliquait pas cela aux rencontres amoureuses :),
    Il y a plein de pistes dans ce livre pour parvenir à mieux se comprendre, mieux comprendre nos réactions et essayer de cicatriser nos blessures pour être plus en phase. Je te le recommande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench
%d blogueurs aiment cette page :